Typologie des logements 

 

Chambre chez l’habitant :

La chambre chez l’habitant est louée par un particulier et doit correspondre aux normes en vigueur pour un logement (9m2, une ouverture, un chauffage). La location peut concerner quelques nuitées ou des périodes plus longues (contrat à l’année). Dans le cas d’une période longue et connue (correspondant par exemple aux rythmes d’alternance) il est préférable d’établir un bail classique d’occupation. L’avantage est qu’une présence est assurée pour le jeune en cas de problème avec malgré tout l’autonomie d’une chambre.

 

Logement intergénérationnel :

Le principe du logement intergénérationnel est d’être logé chez des séniors à prix réduit en contrepartie de services rendu et de liens sociaux. Cela peut passer de la présence quotidienne à l’aide aux courses ou sur de petites taches. Ces services rendus sont mis à l’écrit afin d’établir un contrat clair et défini entre le locataire et l’accueillant.

Au niveau du logement, deux modèles :

  • Chez un particulier il peut s’agir d’une chambre ou d’un appartement autonome (à l’intérieur ou accolé au domicile des accueillants).
  • Dans une résidence ou logement collectif : ici chacun dans son appartement autonome et le lien social est assuré par plusieurs visites hebdomadaires auprès des séniors. La présence, la convivialité et l’aide à propos de quelques petits services sont mis à l’écrit afin de s’assurer de la pérennité du lien.

 

Le logement social :

Les logements sociaux sont une solution à laquelle les apprentis et alternants, étudiants, stagiaires ne pensent pas et qui pourtant convient parfaitement à leur niveau de revenu. Hormis dans certains secteurs où les listes et délais d’attente sont importants, l’accession peut être rapide.

Le principe est le même que dans une location classique, la seule condition étant les ressources déclarées. Plusieurs dispositifs d’accompagnement dans le montage de dossier existent (missions locales, CCAS, ADIL,  form’toit).

Il faut pour cela faire une demande de logement auprès du bailleur qui gère ce dernier.

 

Gite :

Le logement en gite fonctionne de manière quasi identique que chez un habitant. Le logement peut être une chambre simple ou alors un studio en autonomie ou en collocation (dans ce cas là les tarifs peuvent souvent être très avantageux).

Les conditions de séjour (repas ou non par exemple) sont établies entre l’hôte et la personne logée. Ce type de logement peu s’adapter à l’alternance étant donné qu’il est réservable d’une durée d’un ou deux jours à plusieurs semaines.

Les aides aux logements ne s’appliquent pas à ce type de logement à moins d’établir un bail avec le propriétaire si le séjour d’occupation est important.

 

Résidence étudiante : Les résidences étudiantes sont des logements collectifs souvent sous forme de studio individuels. Des appartements plus grands sont parfois disponibles afin d’organiser de la collocation. Lorsque que la résidence étudiante est dite de service, cela signifie que des prestations sont comprises dans le loyer (lavage du linge, petit-déjeuner, accompagnement administratif…).

Souvent réservées aux étudiants, certaines d’entres-elles accueillent des alternants et des apprentis, ce pourquoi il ne faut pas hésiter à faire une demande.

 

Résidence sociale : Les résidences sociales prennent la forme de logement collectif (du studio ou T5). Elles sont accessibles sous conditions de ressources et nécessitent généralement un temps d’attente avant accession (commission d’attribution). Cependant les loyers étant plus avantageux que dans le parc « libre », il est intéressant de faire une demande, le temps d’attente pouvant considérablement évoluer d’un secteur à l’autre. De plus, l’APL[1] résidence sociale est plus important que l’APL classique, ce qui réduit davantage

 

Foyer de jeune travailleur (FJT) :

Les FJT sont des établissements gérés par des associations régies par la loi de 1901, des centres communaux d’action sociale, des  collectivités  territoriales  ou  des  mutuelles. Les  FJT  accueillent  prioritairement  des  jeunes  en  activité  ou  en  voie  d’insertion  sociale et professionnelle, âgés de 16 à 25 ans ( certains n’accueillent pas les mineurs).  Toutefois, les FJT peuvent également accueillir d’autres résidents (dans des proportions limitées) âgés de 25 à 30 ans, des étudiants.  Par  contre,  ils  ne  peuvent  accueillir  de  personnes  ayant  dépassé  l’âge de 30 ans.

Les  FJT  établissent  et  mettent  en  œuvre  avec  une  équipe  dédiée  un  projet  socio-éducatif ayant pour objet l’accès à l’autonomie  et  au  logement  indépendant  des  jeunes qu’ils logent.

Dans ce cadre, ils assurent :

  • des actions d’accueil, d’information et d’orientation en matière de logement
  • des actions dans les domaines de l’emploi, de l’exercice de la citoyenneté, de
  • l’accès aux droits, à la culture, la santé, 
  • la formation et de la mobilité, du sport et des loisirs.
  • éventuellement  une restauration

 

Internat :

Adossés aux centres de formation (CFA, Lycée, Collège…), ils permettent d’avoir un logement à côté/sur le site de formation. Les tarifs y sont généralement plus avantageux que dans le parc classique.

Des règles sont à respecter et les studios indépendants sont plus rares, la norme étant la chambre individuelle ou plusieurs.

Certains internats acceptent de loger des alternants/apprenants formés ailleurs, il ne faut ainsi pas hésiter à faire une demande.

 

[1] Aide personnalisée au logement mise en place par la CAF et qui nécessite un conventionnement du logement et un plafond de ressource.

 

 

Form'toit : la plateforme qui recense les offres de logements et les centres de formation existants, sur une même carte ! Et qui permet d'être accompagné par un conseiller dans la recherche de solutions d'hébergement adaptées.

Vous êtes en alternance et vous recherchez un hébergement temporaire, en séquentiel ou à l'année proche de votre CFA ou de votre entreprise.

Vous avez besoin d'un ou plusieurs logements sur les départements de l'Ain, du Nord Isère ou de la Haute-Savoie ?

Que vous soyez en contrat d'apprentissage, en contrat de professionnalisation, stagiaires (rémunérés ou non) ou en formation continue ; le site « form'toit » propose un accompagnement à la recherche de logements, aux aides existantes, et aussi des informations mobilités, selon vos besoins et votre spécificité. Vous serez guidé étape par étape pour réussir votre formation sereinement.

Pour tous compléments d'informations ou renseignements, contactez-nous ! Nous vous rappellerons dans les plus brefs délais.

Ce service gratuit est financé par la région Auvergne Rhône-Alpes. 

Par : ADMIN